Rechercher
  • SPOK

JOURNÉE D'UN FRANCHISÉ

Mis à jour : avr. 10


Si vous êtes intéressé par la franchise Spok, vous vous demandez sûrement à quoi ressemble une journée type de franchisé ?

Entre management d’équipe, confection de gourmandises et contact humain avec les clients, les journées passent à vitesse grand V.

À l’arrivée : (7h > 10h)


On commence la journée aux aurores avec l’arrivée du franchisé au restaurant entre 6h30 et 7h30. Dès son entrée, il s’assure de la bonne réception des livraisons : fruits, légumes, viande, poisson, pain… Le franchisé va aussi faire un point avec son chef cuisinier sur les objectifs du jour et les plats à réaliser. Il commence à confectionner les desserts et sandwichs en suivant les fiches techniques, pendant que le chef s’attèle à la préparation des plats, salades, soupes, ramen et spokbowl.

Le tout en musique évidemment !

Avant le rush : (10h > 12h)

H-2 avant l’arrivée des clients.

Le rythme s’accélère, le franchisé doit préparer la salle, passer un dernier coup de balais et nettoyer les tables, rendre les vitrines de présentation attrayantes et appétissantes, écrire le menu sur les ardoises, ouvrir et préparer la caisse. Pour la communication, il poste le menu du jour sur sa page Facebook et envoyer des photos à l’équipe Communication pour un relais sur la page Instagram @spok_officiel. S’il est présent en Click & Collect ou sur une application de livraison, il met à jour son menu.

Arrivé 12h, le rush peut commencer !

Pendant le rush : (12h > 14h)


Le service commence. Le franchisé gère ses employés (chef et souvent un autre équipier) et agit en chef d’orchestre du service. Il tient la caisse et s’assure du bon accueil des clients pour les fidéliser. Il leur propose de s’inscrire sur le programme de fidélité : Pongo. Il vérifie régulièrement l’état de la salle pour assurer une expérience client parfaite.


Après le rush : (14h > 15h)


Une fois le service terminé, le rythme se calme, une pause déjeuner s’impose ! Le franchisé fait un point avec son chef sur la journée : les objectifs ont-ils été accompli ? Que doit-on faire pour s’améliorer ?

Ils voient également, ensemble, quels sont les plats à faire pour les prochains jours et la commande à passer auprès des fournisseurs pour le reste de la semaine.

Le franchisé s’avance pour le lendemain matin sur les desserts, en préparant les éléments à faire reposer ou qui ont une plus longue préparation.

Il peut aussi y avoir des clients qui viennent en fin de journée via l’application TooGoodToGo, pour récupérer des invendus dans le but de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Enfin, il va passer un dernier coup de nettoyage sur le sol, les tables et surtout dans la cuisine.

Fermeture : (15h > 16h)

Avant de fermer le restaurant, le franchisé ferme la caisse et fait ses comptes. En tant que chef d’entreprise, il va également gérer toute la partie administrative (la partie moins drôle) notamment la comptabilité, les salaires, les fiches de paie, le règlement des factures etc. Il fait également un tour sur sa page Facebook et répond aux commentaires sur Google. Il réfléchit à des opérations commerciales ou marketing à mettre en place avec le siège puis enfin il ferme le restaurant.

Repos bien mérité !

165 vues
S'abonner à la newsletter Spok :